• Psyren

    Psyren

    Titre: Psyren

    Auteur: Toshiaki Hiwashiso

    Genre: [Shonen] Action, Fantasy, Surnaturel

    Nombre de tome: En France: Série en cours 14 tomes sortis / Au Japon: Série terminée en 16 tomes

    Edition française: KANA

    Résumé: Après avoir acquis une étrange carte téléphonique dans des circonstances mystérieuses, Ageha Yoshina, un lycéen bagarreur, se voit transporté dans un monde complétement dévasté et remplis de monstres diformes. Il retrouve là-bas la paria de sa classe, Sakurako Amamiya, qui le sauve de l'un d'eux, et qui se révèle dotée de puissants pouvoirs. Le voici embarquer dans un jeu étrange où apprendre à survivre est indispensable.

    Mon avis:

    En tant que fervente lectrice de manga, je me suis lancée dans une bien noble (?) quête: trouver des shônens (manga pour garçons) qui soit original (rien que là, c'est compliqué), pas trop violent ni trop vulgaire et avec une intrigue et des personnages intéressants. Autant dire que la tâche est ardue, vu le nombre de pourritures commerciales qu'on nous propose ces derniers temps (sorry, je viens de lire un chapitre de naruto, donc je suis un peu sur les nerfs).

    Voilà donc un bon petit shônen bien sympathique, qui après 6 tomes ne m'a toujours pas lassé: Psyren. On commence donc avec un concept vu et revu, celui ce l'autre monde. Pourtant, la façon dont on nous amène cette sorte d'autre dimension qu'est Psyren (qui se révèlera très vite bien moins lointaine qu'elle n'y paraît) et très intéressante et original. Ben ouais, c'est sûre que le concept de la carte téléphonique qui t'emmène dans un autre monde, ça à l'air monstrueusement tiré par les cheveux mais l'auteur traite très bien le problème, et ça passe complétement.

    On a là un bon panel de persos complétement déjantés, qui allège agréablement le thème assez sérieux du manga (on parle quand même de fin du monde, là). La personnalité du héros ne casse peut-être pas des briques niveau originalité, mais il a le mérite d'être attachant. L'originale, c'est sans aucun doute le personnage féminin principale, Amamiya. Une psyco du côté des gentils, c'est assez rare pour être mentionné, qui plus est si elle est réussie! Un très bon personnage: forte, sympathique et avec un petit côté taré très intéressant. Hiryû, quant à lui, se remarque moins, ce qui est dommage. Il est parfois un peu mis de côté au profit de personnages au caractère plus marqué, comme Oboro, une star du cinéma japonais à la personnalité atypique et assez destabilisante. La plupart des personnages sont donc très bon, avec pleins de petites choses qui les rendent uniques.

    Côté dessin, le trait est dynamique et soigné, avec pas mal de détails. Le design de certains persos est tout de même assez atypique, mais on s'y fait.

    L'intrigue est pour l'instant (j'en suis au tome 6) tout à fait satisfaisante. Les évenements s'enchaînent rapidement, et on a le droit régulièrement à une révélation importante pour nous tenir en haleine. Par contre, j'ai lu un peu partout que le manga se terminait en queue de poisson... A voir, donc. Ce serait dommage que tout ça se finissent sur une grosse bataille royale sans aucune logique.

    Sinon le Psy, le pouvoir qu'utilisent nos personnages (un peu le chakra ou le nen de psyren) est assez intéressant. Il est divisé en trois catégories: l'éveil, la transe et le burst, possédant chacune ses particularités. J'ai trouvé le contrecoup de son utilisation très réaliste. Ca change des autres shônens où ils sont juste subitement crevés après avoir trop utilisé leurs facultés. Par contre, j'ai trouvé que les explications sur l'utilisation de ce fameux Psy étaient parfois un peu fouillies, et pas toujours très claires. Plus on avance, et plus on a l'impression que les pouvoirs des personnages partent un peu en live, et s'éloigne des règles et des possibilités qu'on nous avait montré au début. La profondeur que l'auteur semblait vouloir donner à son système de combat et aux combats en eux-même, je la pense ratée, car trop confuse et désordonnée.

     Le +: Une histoire qui débute de manière assez surprenante, avec un concept original, un humour sympa et décalé très présent et des persos délirants et sympathiques.

    Le -: Des explications sur le Psy pas très claires, des combats qui se veulent parfois assez intellectuels et stratégiques (à la Hunter x Hunter), mais au final qui ne le sont pas.

    Conclusion: Un shônen bien sympa, pas trop long (16 tomes c'est pas beaucoup au final, pour ce ça aurait pu être) avec une ambiance et un thème bien à lui. Très rapidement, une réalité très dure nous ai exposée avec des morts en cascade de personnages très secondaires certe, mais aussi avec la mort présumée de certains personnage principaux...Je n'ai pourtant trouvé aucun moments choquants pour l'instant, je conseillerai donc ce manga à tous. ^^


  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Décembre 2013 à 15:20

    "Héro de l'histoire, à forte tendance bagarreuse. Il aime néanmoins aider les autres à résoudre leur problème, en échange d'une petite somme d'argent." Je rêvais d'un gars comme ça moi ! J'irais voir ce manga (juste pour ça ? oo - Oui, juste pour ça ! :D) !

    2
    Samedi 28 Décembre 2013 à 15:47

    Et bien, j'espère qu'il correspondra à tes attentes alors! (même si je pige pas trop ce qui te plaît dans cette description... qu'il soit bagarreur?)

    3
    Samedi 28 Décembre 2013 à 22:34

    Nan x'). Les bagarreur ont en trouve dans tout les shonen.

    C'est le fait qu'il demande de l'argent en échange des services. uu

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :