• La magnificence des oiseaux de Barry Hughart

    La magnificence des oiseaux de Barry Hughart

    Titre: La magnificence des oiseaux

    Auteur: Barry Hughart

    Catégorie: Série non-terminée comprenant deux autres tomes

    Genre: Fantasy / Historique / Enquête

    Résumé: Un petit village au cœur de la Chine spécialisé dans l’élevage de vers à soie est un jour soudainement touché par une épidémie pour le moins étrange puisqu'elle sait compter et ne touche que les enfants d'une certaine catégorie d'âge. Lou You (alias Bœuf numéro 10) est chargé d'aller quérir un sage à la capitale capable de trouver un remède à l'inexplicable phénomène. Il sera ainsi amené à rencontrer Maître Li Kao, vieillard qui cache sous son aspect d'ivrogne une intelligence incroyable et les deux compères commenceront alors un grand périple à travers la Chine pour sauver les enfants atteints.

    Mon avis:

    Alors je vous préviens tout de suite, ce livre est assez... original (c'est l'mot). Pour tout ceux qui n'aime pas les trucs trop excentriques, je vous conseille de rebrousser chemin. En effet, La magnificence des oiseaux, c'est un bouquin possédant une narration et des éléments rappelant grandement celle des contes et racontant un périple aux allures d'enquête policière. Ajoutez à cela beaucoup d'humour et une pincée d'absurde et vous avez un truc franchement barré. Et j'aime ça! :D

    Dès le début, le narrateur-personnage de l'histoire, Lou You (alias Boeuf Numéro 10) nous introduit assez abruptement dans son univers mental. En fait, il bombarde littéralement le lecteur d'éléments qui n'ont pas forcément de liens entre eux et lui laisse une impression confuse de "mais qu'est-ce que c'est que ce truc?!" (enfin moi perso je les ai eu), mais ne vous inquiétez pas, la narration prend rapidement un ton plus posée. Jeune homme assez simplet, Boeuf Numéro 10 compense toutefois ce trait de caractère par une force physique et une carrure impressionnante, ainsi qu'une grande gentillesse. De son côté, Li Kao est un vieillard frêle possédant toutefois une grande intelligence, un fort esprit de déduction et assez de malice pour se sortir des pires situations, et sans parfois utiliser des moyens très honnêtes... Autant dire que ces deux-là se sont bien trouvés.

    Les deux compères seront donc amenés à traverser une Chine fictive imaginée par l'auteur et à rencontrer des personnages aussi hauts en couleurs qu'eux: Nuage de Lotus, la femme la plus dépensière de la Chine, son époux le Lapin aux clés, Chen de Ladre, Etoile Vive la danseuse, Ho le Brimé, la Grande Ancêtre... Les situations périlleuses qu'ils devront traverser ne manqueront pas et ils échapperont à la mort un nombre incalculable de fois (l'auteur en fait limite un comique de répétition).

    On peut diviser le livre en deux parties, et ce n'est qu'à partir de la deuxième que l'aspect "enquête" de l'histoire se dévoile vraiment. La conclusion de celle-ci est vraiment (VRAIMENT) inattendue, et je défie quiconque d'arriver à prévoir les révélations que l'auteur nous offre à la fin. On retrouve aussi, comme je l'ai déjà dit, les éléments narratifs d'un conte, notamment la répétition de certaines scènes ou situations (entre autre, le retour des deux personnages au village de Boeuf Numéro 10 avec un potentiel médicament et l'essai de celui-ci sur les enfants). Ça ne m'a pas dérangé outre mesure, mais je pense que cela pourrait agacer certains.

    La Chine dans laquelle évoluent les personnages est pleine de magie et de légendes qui ne sont parfois loin de n'être que des histoires. L'univers qu'on découvre au fil des pages a ainsi un aspect onirique, féérique, mais où l'auteur a tenu à insuffler un esprit typiquement asiatique. On peut ainsi découvrir de nombreux passages expliquant une tradition directement tirée de la culture chinoise, bien que sûrement quelque peu exagérée. Le tout donne un cadre riche et intéressant.

    L'aventure de Li Kao et Boeuf Numéro 10 est raconté sur un ton qui privilégie l'humour, mais qui ne nous met pas à l'abri de beaucoup d'autres émotions. Ce livre est étonnamment plein de poésie, de belles images, de beaux moments, et l'histoire de certains personnages est réellement tragique. Pourtant, ces passages sont souvent narré avec le même ton décalé, presque absurde que le reste du bouquin. Ça leur donne une dimension étrange, mais que je n'ai pas forcément trouvé déplaisante.

    Pour conclure, La magnificence des oiseaux est pour moi une très bonne surprise. En plus de posséder un cadre et une intrigue assez satisfaisante, le mélange de genres que ce livre propose m'a beaucoup plu et m'a changé agréablement de ce que j'avais l'habitude de lire. Il semble que ce livre est le premier d'une série proposant à chaque fois une histoire d'un genre similaire, mais je ne pense toutefois pas acheté les autres tomes. La fin de celui-ci m'a satisfaite, et je ne pense pas re-ressentir toute la surprise que certains de ses passages m'ont donné. Je considérerai donc pour l'instant ce livre comme sans suite, bien que je l'ai beaucoup aimé. Si vous chercher une histoire délirante et qui sort de l'ordinaire, je vous le conseille!


  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 20:16

    Ce livre a l'air complètement frappé, c'est marrant xD

    2
    Jeudi 2 Octobre 2014 à 17:46

    C'est l'idée générale effectivement! :D

    3
    Dimanche 19 Octobre 2014 à 18:28

    Ça donne envie de s'y aventurer !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :